Appel à communications

DATES ET ÉCHÉANCES
31 janvier 2020 : Date limite de soumission des séances spéciales.
29 février 2020 : Date limite de soumission des communications individuelles et des affiches.
15 mars 2020 : Date limite d’inscription hâtive.
31 mars 2020 : Date limite d’inscription pour les participants qui souhaitent que leur résumé soit inclus dans le programme du congrès*.

* Veuillez noter que l’inclusion des résumés dans le programme du congrès est conditionnelle à l’inscription payée par le présentateur au plus tard le 31 mars 2020. Après cette date, tous les résumés ne correspondant pas à une inscription payante seront supprimés.

Valeurs du congrès

  • Nous demanderons conseil à un comité sur la diversité et l’inclusion, qui sera composé de divers membres qui examineront toutes les dimensions de notre planification pour s’assurer que toutes les dimensions de la diversité et de l’inclusion, y compris celles liées au genre, à la race et autres, sont considérées.

  • Nous investirons dans des efforts visant à profiter et à inclure les Premières nations locales.

  • Nous rendrons les espaces accessibles et confortables pour tous les participants.

  • Nous nous engageons à assurer un environnement sécuritaire. Un code de conduite sera communiqué aux participants du congrès et sera appliqué par le personnel du congrès.

  • Nous établirons un équilibre entre les objectifs de sensibilisation et de confidentialité grâce à une politique claire sur les médias sociaux.

  • Nous nous engageons à adopter des pratiques de congrès durables, en minimisant les déchets, les émissions de gaz à effet de serre et autres dommages environnementaux.​

  • Nous reconnaissons avec respect les peuples Lekwungen sur le territoire traditionnel desquels se trouve l’Université de Victoria, et les peuples Songhees, Esquimalt et W̱SÁNEĆ dont les relations historiques avec la terre continuent à ce jour.​

Conférencier d’honneur

Conférence Wiley (Dr. Lenore Newman) & Conférence Suzanne Mackenzie (Dr. Beverley Mullings)

Dr. Lenore NewmanChaire de recherche du Canada et professeur associé (University of the Fraser Valley)

Lenore Newman est la directrice du Food and Agriculture Institute de la University of the Fraser Valley, où elle est titulaire d'une chaire de recherche du Canada en sécurité alimentaire et environnement. Elle est professeur associé au Département de géographie et de l'environnement de l'UFV, et est membre du Collège nouveau de la Société royale du Canada. Lenore effectue des recherches sur la politique d'utilisation des terres agricoles, la bio-ingénierie dans le système alimentaire et le rôle de l'alimentation et de l'agriculture dans la création de lieux. Lenore est membre du Premier's Food Security Task Force, a siégé au comité consultatif du ministre de l'agriculture de la Colombie-Britannique sur la revitalisation de la réserve de terres agricoles et s'adresse régulièrement au gouvernement et aux groupes communautaires. Elle a publié plus de quarante articles dans des revues académiques et chapitres de livres, et ses articles d'opinion sur l'avenir de l'utilisation des terres agricoles et d'autres questions liées à l'alimentation ont été publiés dans le Globe and Mail, le Vancouver Sun et le Georgia Straight. Son premier livre, Speaking in Cod Tongues, a été publié avec grand succès en janvier 2017 et a remporté un Saskatchewan Book Award. Son deuxième livre, Lost Feast, a été publié par ECW Press en 2019. Elle est titulaire d'un doctorat en études environnementales de l'Université York à Toronto et vit à Vancouver, au Canada.

Dr. Lenore NewmanChaire de recherche du Canada et professeur associé (University of the Fraser Valley)

Lenore Newman est la directrice du Food and Agriculture Institute de la University of the Fraser Valley, où elle est titulaire d'une chaire de recherche du Canada en sécurité alimentaire et environnement. Elle est professeur associé au Département de géographie et de l'environnement de l'UFV, et est membre du Collège nouveau de la Société royale du Canada. Lenore effectue des recherches sur la politique d'utilisation des terres agricoles, la bio-ingénierie dans le système alimentaire et le rôle de l'alimentation et de l'agriculture dans la création de lieux. Lenore est membre du Premier's Food Security Task Force, a siégé au comité consultatif du ministre de l'agriculture de la Colombie-Britannique sur la revitalisation de la réserve de terres agricoles et s'adresse régulièrement au gouvernement et aux groupes communautaires. Elle a publié plus de quarante articles dans des revues académiques et chapitres de livres, et ses articles d'opinion sur l'avenir de l'utilisation des terres agricoles et d'autres questions liées à l'alimentation ont été publiés dans le Globe and Mail, le Vancouver Sun et le Georgia Straight. Son premier livre, Speaking in Cod Tongues, a été publié avec grand succès en janvier 2017 et a remporté un Saskatchewan Book Award. Son deuxième livre, Lost Feast, a été publié par ECW Press en 2019. Elle est titulaire d'un doctorat en études environnementales de l'Université York à Toronto et vit à Vancouver, au Canada.

closepopup
Dr. Beverley MullingsProfesseur (Queen's University)

La recherche de Beverley se situe dans le domaine de l'économie politique féministe et s'intéresse aux questions de travail, de transformation sociale, de néolibéralisme et de politique de genre, de race et de classe dans les Caraïbes et sa diaspora. Elle s'intéresse largement à la manière dont les régimes néolibéraux en évolution remanient et transforment le travail, la division du travail, les modèles de gouvernance urbaine et, en fin de compte, les réponses à l'injustice sociale et économique. Plus précisément, Dr Mullings s'intéresse aux effets à long terme de la néolibéralisation dans les Caraïbes sur la façon dont la citoyenneté et l'appartenance sont imaginées, et sur la façon dont la justice sociale est articulée, en particulier dans les régimes de travail. À long terme, elle est déterminée à comprendre comment les personnes situées aux intersections de divers systèmes d'oppression qui se chevauchent sont affectées par les exclusions produites par ces transformations et y réagissent.

Dr. Beverley MullingsProfesseur (Queen's University)

La recherche de Beverley se situe dans le domaine de l'économie politique féministe et s'intéresse aux questions de travail, de transformation sociale, de néolibéralisme et de politique de genre, de race et de classe dans les Caraïbes et sa diaspora. Elle s'intéresse largement à la manière dont les régimes néolibéraux en évolution remanient et transforment le travail, la division du travail, les modèles de gouvernance urbaine et, en fin de compte, les réponses à l'injustice sociale et économique. Plus précisément, Dr Mullings s'intéresse aux effets à long terme de la néolibéralisation dans les Caraïbes sur la façon dont la citoyenneté et l'appartenance sont imaginées, et sur la façon dont la justice sociale est articulée, en particulier dans les régimes de travail. À long terme, elle est déterminée à comprendre comment les personnes situées aux intersections de divers systèmes d'oppression qui se chevauchent sont affectées par les exclusions produites par ces transformations et y réagissent.

closepopup

Informations sur le congrès

Consultez notre Blog d'info pour obtenir des renseignements utiles sur Victoria et sur l'Assemblée annuelle de l'ACG.

Sites web des associations